Qu’est-ce que sont les mémoires cellulaires ?

Les scientifiques d’aujourd’hui arrivent, pour une partie du génome, à séquencer et définir l’ADN qui nous compose. On arrive à identifier quels sont les gênes responsable de nos attributs physiques. Il y a par contre encore beaucoup d’ADN qui échappent à leur compréhension. Dans cet ADN, des mémoires cellulaires ont enregistrées des expériences de vie. Ainsi nous pouvons expliqué ce qu’est l’innée chez un individu ou encore le pourquoi de certaines peurs ou phobies.

Dès notre conception s’enregistrent dans notre corps ces mémoires. L’expériences vécues, l’influence de notre environnement conditionnent nos croyances. Ces informations intéressent le praticien des mémoires cellulaires. Ces mémoires sont inconscientes et se révèlent à nous par l’intermédiaire du vécu.

Mémoires cellulaires limitantes

Bien ancrées dans nos cellules, ces mémoires sont responsables de notre réalité. Certaines nous aident à nous construire, d’autres nous limite et sont le terreau de nos souffrances. Nos comportements déviants, nos maladies, nos schémas répétitifs de vie, notre caractère sont définis par ces mémoires. La personne que nous sommes peut prendre conscience de ses conditionnements par ce qu’il observe dans le monde.

En effet, une fois sortie du triangle dramatique il est possible de porter, en toute sincérité, une attention consciente et non duelle de ce qui est en place. Au-delà de la personne que nous croyons être, il y a la conscience qui peut voir de façon claire et neutre tous ces schémas. Cette conscience est ce que vous êtes en réalité. Vous pouvez voir ça de façon évidente, qu’il s’agisse de sensations, d’émotions ou de pensées, vous en êtes conscient. La liberté ne peuvent être trouvées ailleurs que dans cette conscience que vous êtes.

Ma formation en mémoires cellulaires

L’enseignement des mémoires cellulaires permet de réaliser ce que l’on appelle des transmutations. La formation se découpe en deux phases – une phase d’apprentissage de soins énergétiques et une phase de transmutation cellulaire.

Soins énergétiques

Tout d’abord, j’ai appris à réaliser des soins énergétiques et à soigner à distance par l’énergie universelle. Cette partie fut intéressante à vivre et à pratiquer. Toutefois, je ne prenais pas de plaisir à faire cela. C’est intéressant comme compétence pour pouvoir soigner par l’énergie ses proches, ses animaux et ses plantes. Cependant, en aucun cas j’en ferais mon métier.

Transmutation des mémoires cellulaires

Tandis que la seconde partie, sur l’alchimie cellulaire consiste à remplacer ces fameuses croyances limitantes. Pour pouvoir les transmuter, il faut effectuer un processus de ré-information cellulaire. En reconfigurant la cellule, nous pouvons faire passer des croyances plus ouvertes.

L’enseignement consiste à faire prendre conscience à la personne des croyances limitantes qu’elle porte en elle. Aussi, une fois les croyances identifiées, il y a tout un rituel d’expulsion des charges émotionnelles. Puis, s’en suit un protocole de ré-information. Par conséquent, la personne devient plus libre et redéfini son rapport au monde.

En conclusion

Enjoué par la formation qui me semblait au départ géniale, je ne l’ai pas terminée. En effet, le jour de ma reconnexion à mon enfant intérieur, j’ai pris conscience de ce qui était juste pour moi. Cela s’est imposé à moi, j’ai compris que je devais l’arrêter. Pourquoi ? J’ai compris que mon âme cherche la simplicité et l’épuration. Aussi, cette formation s’encombre de beaucoup de rituels (prière, connexion au guide) et de support (pierres, pendule). J’ai pris conscience que tout cela était possible pour moi, sans support, dès lors que j’aurai trouvé mon centre. Aujourd’hui je suis en quête de mon centre.

Il en ressort que les résultats d’une thérapie peuvent déboucher sur le fait de ne plus la continuer. Je ressors grandi de cette expérience. Par conséquent, je sais que je dois aller vers quelque chose de simple et épuré sans besoin de m’encombrer de supports. En conclusion, j’ai compris que je devais suivre mon intuition et non de me laisser séduire intellectuellement.

0 28