évolution

Qu’est-ce que l’évolution ?

Ma définition de l’évolution correspond à un élargissement de la conscience et le retour au divin. Nous sommes une partie de cette conscience incarnée dans un être humain faisant des expériences pour grandir et évoluer. Sur le chemin, on reconnecte généralement son enfant intérieur, ce qui permet de récupérer ses envies et ses aspirations ainsi que sa joie naturelle.

L’évolution et les thérapies

Dans les milieux thérapeutiques on nous vends souvent que plus tu évolues et mieux tu te sens. Ce ne sont que des personnes qui sont dans ces cas qui témoignent. Les autres, soient on ne les entend pas, soient on les renient. Bien oui, quelqu’un qui est encore dans le jugement, dans la souffrance, dans la colère, c’est qu’il n’a pas encore évolué, pas vrai ?

Mon évolution personnelle

Je voudrais te parler de mon évolution. Bien qu’aujourd’hui je me sentes plus au contact de mon être, l’évolution n’est pas quelque chose d’idyllique. A plusieurs reprise j’ai cru mourir aussi bien mentalement, émotionnellement et physiquement. Les chamboulements ont été nombreux et jalonnés tout au long de ma vie.

Se sentir proche de son être, c’est de ne plus s’identifier à ce qui nous traverse, c’est la qualité d’être la conscience qui observe. Cette qualité n’empêche pas à l’humain que je suis de souffrir, de me sentir traverser par de la tristesse, de ressentir dans mon corps des manifestations physiques désagréables.

Donc non, ce n’est pas parce que tu as encore des émotions différentes de la joie que tu dois penser que tu n’évolues pas. Plus j’évolues et plus au contraire, je suis dans le cœur, plus je retrouve ma sensibilité et mon empathie. En ouvrant le cœur je suis perméable à toutes les manifestations de mon corps émotionnel. En levant les armures, je redeviens un humain dans sa sensibilité et sa générosité.

La différence avec un humain-Ego, c’est que je ne m’identifie plus à mes émotions et je ne peux plus me laisser happer par elles. Je ne me sens plus victime de mes émotions. Je suis la conscience qui observe, depuis le cœur, les turbulences qui se manifestent en moi. L’authenticité et le retrait des armures de l’Ego est un acte de courage.

Les chemins d’évolution

Une fois que nous nous engageons dans un retour vers notre centre, tout peut arriver. La reconnexion peut se faire de manière douce et paisible comme elle peut se faire de manière brutale. Chaque pallier d’évolution est une invitation à mourir à l’Ego. Nous n’avons aucun pouvoir sur notre évolution, ni même réel libre arbitre.

Et la thérapie dans tout ça ?

Toutes les thérapies fonctionnent lorsque celles-ci sont en adéquation avec le chemin qui nous est destiné. Nous sommes rarement au mauvais endroit et bien souvent exactement où l’on doit être. Seulement, nous n’avons conscience qu’une petite partie de notre vie, la vie elle-même se charge de nous créer les événements pour nous faire grandir. Quand une thérapie ne fonctionne pas, soit nous nous positionnons en victime de la vie et nous souhaitons être sauvé, soit c’est pour nous faire comprendre de passer à autre chose.

Lorsque nous prenons une position de victime, cela nous fait attirer des thérapeutes qui désirent nous sauver. Nous rentrons dans un fonctionnement de jeu relationnel et inconsciemment nous pensons pouvoir vaincre la vie en ayant du pouvoir sur elle. Les scientifiques sont d’ailleurs dans le même délire et ils ne voient même plus qu’ils ont un véritable culte pour leur Ego.

Tout d’abord, un thérapeute sait qu’il n’est qu’un canal et qu’il joue le rôle d’un intercesseur. Aussi, la technique devient efficace si c’est le bon moment pour la personne de la faire. C’est le destin qui décide de l’efficacité de la technique et la guérison ne peut avoir lieu que s’il y a une relation de cœur à cœur. L’Ego du thérapeute n’a aucun pouvoir là-dedans. Gare à l’illusion.

En conclusion

Je n’ai jamais souhaité l’évolution spirituelle et je ne savais même pas ce qu’était le spirituel. Je souhaitais régler des problèmes physiques car confronté très jeune à des problèmes de santé récurrents. A chaque thérapie, je n’attendais rien d’elle, je me laissais surprendre, je n’avais aucune attente car au fond de moi je m’en remettais au destin.

Très certainement, voilà l’attitude qui a fait que mes thérapies fonctionnent. Je ne peux rien prouver en disant ça, ne disposant pas de la conscience élargie nécessaire. C’est plus une conviction profonde. Lorsque j’ai des attentes et que je souhaite un résultat, autre chose va se réaliser. Or, comme je focalise dans mes attentes, je ne vois pas ce qui a éclot ailleurs. Se laisser se surprendre et rester dans la pleine présence permet de mieux observer les changements.

Aussi, mon âme sait mieux que moi ce qui est bon pour son évolution. Mon corps n’est qu’un véhicule pour elle, mon « moi » n’a aucune force, aucun pouvoir. C’est lorsque je m’abandonne à la vie que la vie me fait vivre des choses extraordinaires à multiples rebondissements.

Bonne évolution !

 

0 23