énergie

Qu’est-ce que l’énergie vitale ?

L’énergie vitale ou « bioénergie », un terme plus moderne, est une énergie circulant dans tout le corps à travers des  méridiens reliant tous les organes. Elle alimente les roues énergétiques du corps ou chakras. C’est ce qui donne la force vitale et nous anime en tant qu’être humain. Cette énergie est indispensable pour vivre en pleine forme.

D’où vient l’énergie vitale ?

Dans ma compréhension, l’énergie vitale se trouve partout dans l’univers et on s’en nourrit à chaque instant de manière inconsciente via les chakras. Il est possible de condenser cette énergie et de la distribuer par les mains comme le font les magnétiseurs.

Qu’est-ce qui fait qu’une personne a plus d’énergie qu’une autre ?

Dans la croyance populaire, on entend souvent dire que plus on vieillis et plus on devient fatigué, en sous-vitalité. Cependant, tout le monde connaît un papy qui est en grande forme et un jeune qui est tout le temps fatigué. Pendant longtemps je me suis interrogé sur cette question.

Mon histoire

Quant à moi, je faisais parti de ces personnes qui avait un niveau d’énergie moyen, voir bas à certains moments. J’avais essayé pas mal de techniques pour en gagner. Tout ceci avait un intérêt mais ne donner rien de durable. Pourquoi ? En se posant cette question, j’ai appris à observer mes parents.

Mon père

Depuis que je le connais, mon père a toujours eu une vitalité hors norme. A l’heure où j’écris ces lignes, il approche des 66 ans et est dans une superbe énergie. C’est rare qu’il soit fatigué et il a toujours été animé d’une puissante dynamique que peu de jeune on à lui envier.

Ma mère

Ma mère est quelqu’un qui a plutôt une énergie moyenne alors que mon père, comme je l’ai dis, à une énergie débordante. Pourtant, mon père n’est pas vraiment du genre à faire attention à son corps, il l’a malmené à bien des égards, s’attirant certaines fractures et déchirures musculaires.

Analyse

La différence me saute aujourd’hui aux yeux et est avant tout mental. Mon père est quelqu’un de peu mental, il est dans la joie et vit sans se poser trop de questions et il ne fonctionne pas dans la peur. Ma mère est son opposé, beaucoup dans la peur et de blocages, ce qui se traduit chez elle par des soucis intestinaux, de vésicule biliaire et de dos.

En conclusion

Le mental est en effet quelque chose qui consomme beaucoup d’énergie et le fait d’être dans la joie permanente permet à l’énergie vitale de circuler correctement. Après avoir fait ce constat, j’en concluais donc que la joie permet de rétablir la bonne circulation de l’énergie vitale. La question maintenant, qu’est ce qui obstrue cette joie ?

Quand ton subconscient te sabote

Après avoir participé à de nombreux stages et écouté beaucoup de conférences, l’évidence m’est sauté à la figure. Ce qui empêche la joie d’être présente, c’est toutes les pensées mentales issues de nos croyances limitantes. Je baignais tellement dedans que c’était impossible pour moi d’en prendre conscience.

J’ai donc une très bonne nouvelle pour toi, cette énergie puissante est toujours là, elle est abondante sauf qu’elle est obstruée par la croûte épaisse représentée par tes croyances. Ces croyances sont les blessures de l’enfant intérieur représentant la carapace, autrement dit ton Ego.

Croyances limitantes et blessures de l’enfance

Ces blessures arrivent tôt dans l’enfance et même avant la naissance. Ensuite, elles se construisent par amour pour nos parents. En effet, chaque enfant recherche l’amour de ses parents quitte à se renier complètement. Pour l’enfant c’est une question de survie que d’avoir de l’amour.

Quand les parents sont eux-mêmes blessés, ils ont tendance à projeter leurs peurs et leurs angoisses sur l’enfant et jouent à des jeux relationnels nourrissant le triangle dramatique. Je n’ai pas échappé à ce scénario et comme tout bon hypersensible, je me suis totalement oublié en épousant le fonctionnement des parents, surtout celui de ma mère.

Rôle des parents et vie d’adulte

Est-ce la faute des parents ? Non bien sûr, eux-mêmes ne se rendent pas compte de leur fonctionnement vu qu’il n’y pas eu de travail de conscience de leur part. Est-ce notre faute ? Non plus, car en conscience j’aurai bien évidemment réalisé d’autre choix si je l’avais pu.

Quand on est adulte, le mental est sclérosé de toutes ces croyances et la joie demeure absente car nous sommes à notre tour dysfonctionnel et en proie avec notre Ego. Toutes ces croyances sont logées dans le subconscient et jouent contre nous, contre notre épanouissement.

Libération de l’énergie vitale

Alors, on s’en sort comment ? Pour moi cela a été la thérapie. Mon Ego étant tellement puissant qu’il a fallu revivre des traumas difficiles. L’énergie qu’il me manquais, elle est était constamment volée par toutes ces blessures à l’intérieur de moi. L’Ego se sert de cette énergie pour maintenir ces blessures en sourdine. C’est confortable un temps mais cela devient totalement délétère pour ta vie de tous les jours. Tu es privé d’une importante quantité d’énergie, tes chakras captent la capte moins bien et cela se traduit par des organes qui fonctionnent au ralenti.

Solutions

Certaines personnes coupées d’elles-même ne ressentent plus d’émotions. Les charges émotionnelles sont tellement fortes que leur système a choisi comme stratégie de les rendre insensible. Soit sur le plan émotionnel, ainsi la personne n’éprouve plus d’émotion. Soit sur le plan physique, ainsi la personne ne peut plus ressentir l’émotion dans leur corps.

En allant libérer les charges émotionnelles reliées aux blessures, cela permet à l’énergie de mieux circuler. Comme elle circule mieux, les chakras vont pouvoir en capter davantage. Cette énergie va pouvoir couler dans les veines énergétiques des méridiens et la donner aux organes pour fonctionner optimalement.

Pour cela il y a de bonnes thérapies aujourd’hui comme TIPI ou encore la méthode NERTI. Se sont des méthodes qui n’ont rien inventé de révolutionnaire. Elles mettent en lumière la puissance du lâcher prise et du laisser faire lors de l’apparition d’une charge émotionnelle. L’intérêt de ces méthodes, c’est que tu peux les pratiquer en toute autonomie.

En amont, il peut y avoir un travail en psychothérapie quand nous sommes identifié au mental. Aussi, des soins énergétiques sont possible lorsque nous commençons à devenir détaché du mental. Des thérapies comme la kinésiologie, le neurotraining ou la guérison spirituelle deviennent alors efficace.

N’hésite pas à partager et à commenter cet article si tu as des questions. Je te souhaite de retrouver ton énergie et de commencer à vivre la vie de tes rêves !

0 50